Info Bocas del Toro


Comment venir à Bocas
Pour se rendre à Bocas, il est possible de prendre l'avion de l'aéroport domestique de Albrook avec www.airpanama.com, 3 à 5 vols par jours suivant les saisons en Foker 50 à hélices bi moteurs. Attention, pour les vols retour, prévoyez une marge horaire suffisantes en raison de risque de retard pour ne pas manquer votre correspondance. En bus depuis le terminal national de Albrook, 10 heures de route en moyenne jusqu'à Almirante. Prévoyez un vêtement bien chaud et bonnet ou capuche, car la climatisation est très en dessous de 20 ° en règle générale. De Almirante, si vous vous rendez sur Isla Colon, vous prendrez un taxi water pour Bocas. Par contre nous viendrons vous chercher avec notre bateau si vous avez décidé de résider à <a href="http://www.nathylodge.com" target="ma._blank"> Nathy Lodge </a> sur Isla San Christobal. Mais aussi de San José, capitale du Costa Rica, vous pourrez rejoindre Bocas avec www.natureair.com. Si vous prévoyez de venir en voiture de location, vous pourrez la laisser sur un parking gardé à Almirante du fait que sur Isla Colon, elle ne vous servira peu. Cependant, vous pourrez faire la traversée de Almirante à Bocas en mettant votre voiture sur le ferry.
Pourquoi investir à Bocas, Panama?
Bocas del Toro, en pleine Amérique Centrale, est un archipel à l'ouest du Panama en mer des Caraïbes, frontalier du Costa Rica. Composé de 9 îles principales, de multiples îlots et de méandres de mangrove, Bocas del Toro est un lieu de caractère à découvrir absolument.
Une ambiance
La ville de Bocas, sur l’île Colon est une petite bourgade en pleine expansion touristique. Les nombreux hôtels, restaurants, bars, magasins d'alimentation, sa banque, et son aéroport font de Bocas un lieu de vie animé et dynamique. Le mode de construction sur pilotis au dessus de l'eau contribue à cette ambiance si particulière qui se dégage de Bocas. Quel plaisir que de prendre un verre sur la terrasse d'un restaurant donnant sur l'eau, et de voir le balais incessant des bateaux taxis qui vous transportent ainsi sur les rivages d'en face. Carenero, Bastimentos, et les autres îles plus éloignées, San Christobal, Les Zapatillas, Isla Popa, autant de lieux de vie où peut-être votre petit coin de paradis vous attend.
Des prix
Le marché immobilier sur l'archipel représente en réalité une niche, pour une clientèle à la recherche d'une "niche" de vie. Les prix sont de manière générale en dessous de ceux de la côte Pacifique, et reste attractif. En effet, l'offre et la demande se trouve dans un rythme d'équilibre. Cela permet une stratégie d'échange saine, les risques de flambée et de bulle immobilière sont limités et reste maîtrisées. Cela permet de sécuriser votre investissement.
Une nature
La faune et la flore y sont très riches, la jungle est très présente, et fait l'objet de toute l'attention des autorités administratives en charge de sa préservation. Malgré cet aspect sauvage, la couverture téléphonique / internet est de bonne qualité sur l'archipel, et s'améliore au fil du temps. Cela vous permet de restez en contact avec la terre ferme !
La Flore
Il y a les gentilles bébêtes, et les moins gentilles! Il y a les gentils végétaux, et les moins bons! Bien, les végétaux, il n'y en a pas beaucoup de mauvais. Certains, avec des épines que l'on ne voit pas forcément, des herbes coupantes, des baies toxiques, il ne faut pas manger la première graine trouvée! Les indiens connaissent bien encore la nature qui les entourent, ils peuvent être de bon conseil.
La Mangrove
La Mangrove, ces arbres que l'on appelle les palétuviers, et qui bordent abondamment nos rivages des îles et aussi par bouquets nombreux formant souvent des îlots, occupent l'écotone terre-eau-air et les mangroves y sont l'un des écosystèmes les plus bio-productifs du monde. Ce sont les seules grandes espèces à survivre sur des vases anoxiques. Ils y constituent un véritable récif de bois qui devient le support et l'abri d'une faune importante, et qui protège les littoraux instables des assauts de la mer et des tempêtes. Seule espèce à pouvoir vivre en eau salée, la mangrove est très protégée par les autorités Panaméenne, et ailleurs dans le monde. Il en résulte qu'il est formellement interdit de la couper, et la loi est sévère. Ne vous avisez pas à la détruire massivement sous peine d'un amende élevée. Cependant, il est autorisé de la couper pour faciliter le passage d'un potons d'accès à votre terrain, et maison qui se trouve en arrière de la mangrove. Il est aussi autorisé de couper les branches du bas afin de redonner de la vue au travers, et faciliter le passage de l'air, mais ne coupez pas les troncs, ni les racines.
La Faune
Les bébêtes, c'est une autre histoire! Il y en a beaucoup qui sont tellement belles ou agréables à observer. Les singes, les paresseux, les oiseaux, les papillons, les dauphins, les serpents. L'archipel abrite 7 serpents dangereux, dont il faut apprendre à connaitre. Ils sortent essentiellement la nuit pour aller chasser. Donc, prudence. Le boa, lui n'est pas dangereux, sauf les gros pépères, qui étouffent ces proies. Il possède une robe superbe, qui peut se confondre un peu avec le fer de lance qui lui au contraire faut éviter absolument. Il y a les scorpions que l'on trouve souvent dans les bois morts et les araignées type mygale qui vivent dans un terrier, et qui donnent de la fièvre. Les frelons qui sont en petits groupes, mais dont la piqûre, surtout le jaune est très mauvaise. Dans l'eau à certaines saisons, les méduses et micros organismes. Puis pour finir, dans l'air, le moustique, avec des populations en nombre assez restreint, et très peu vecteur de virus, du moins sur les îles de l'archipel de Bocas. Par contre, nous avons les chitras, ou nonos, ou yien yien, pour ne citer que ces noms afin de parler de ces touts petits insectes que l'on voit à peine, qui sortent surtout le matin et le soir. On se demande bien à quoi servent ces insectes dans la chaîne alimentaire! Toujours est il qu'il faut apprendre à les gérer, les repousser, se protéger. Ils ne sont pas porteurs de maladie, à notre connaissance. Tous les paradis ont des défauts et des qualités, il suffit de savoir ce que l'on est venu chercher.
Le climat
Bocas del Toro bénéficie d'un climat tropical humide avec deux saisons sèches et deux saisons humides. Du 15 Octobre au 15 Janvier, une saison humide active avec des "fort coefficients" de marée, et du vent, et une température plus fraîche, du 15 Janvier au 15 Mai, saison sèche, 15 Mai au 15 Août, saison humide moyennement active, puis 15 Août 15 octobre, une saison sèche avec des pluie nocturnes. Néanmoins, il est difficile de prévoir le temps sur cette région, et il s'avère que les cycles ne sont pas toujours vérifiés, et pas régulés d'une année à l'autre, influencé aussi par d'autres phénomènes, et les montagnes élevés. Ce qui est certain, à contrario avec la côte Pacifique qui peut se retrouver très sèche et grillée, la côte Caraïbes est toujours verte, ce qui lui confère un cadre de vie plus rieur. Selon le climat et le cadre de vie que vous recherchez, vous aurez le choix d'investir dans un bien immobilier sur la côte sèche ou sur la côte humide. A moins que vous ne préfériez une température plus fraîche des montagnes, ce qui est possible aussi au Panama, bien sur.
Sécurité, insécurité
La sécurité est une questions pour laquelle nous sommes évidemment en règle générale tous attachés. Tout d'abord, il faut penser qu'en tant que expatriés, nous sommes des "pièces rapportés", et qu'il semble évidant que nous devons nous adapter au rythme de vie de la population locale et à certaines règles de bon sens. L'arrogance, la prétention, le manque de respect, l'injustice, l'attitude "conquistador" sera mal perçu. Il faut faire preuve d'une certaine humilité et gentillesse à l'égard de l'entourage local. Le Panaméen de manière générale est assez vengeur, et le "règlement de compte" sera à la hauteur du préjudice que vous aurez causé. Par conséquent, prudence au ton qui monte, et ne laissez jamais une dette injustifiée, ou même parfois justifié. Il vaut mieux parfois un mauvais arrangement, et ne pas se faire voler. En étant respectueux et respecté, les échanges sont toujours très cordiaux. Il existe par ailleurs une certaine insécurité relative. Vols, agressions, qui reste malgré tout marginales. Plus on est proche d'un centre urbain, et plus il y a des risques, comme toujours. Les vols sur les plages, certaines zones traversières isolées. Mais de manière générales, l'archipel est très calme, et il est possible de dormir portes et fenêtres grandes ouvertes jours et nuits sans aucun risque. Il faut adopter une attitude responsable et respectueuse encore une fois, et la vie se passe vraiment sans encombre.
Astuces et Conseils
Félicitation, vous venez d'acquérir un bien Nathy Realty. Voici quelques astuces et conseils pour vous aider à démarrer votre installation. Si vous êtes proches de Bocas ville, avec un accès voiture, vous ne serez pas trop dépaysés. La logistique au quotidien sera très très sensiblement la même que celle que vous connaissiez jusqu'alors. Par contre, si vous avez choisi de vous installer sur une île, ou continent, accès uniquement par bateau, les choses se présentent un peu différemment, même si vous naviguez déjà en voilier ou bateau à moteur. Il y a certaines règles à connaître. Notre expérience de l'archipel est un atout majeur que nous allons vous faire partager.
Lancha
Tout d'abord, il vous faut un moyen de locomotion, motorisé, c'est tout de même mieux! La «Panga», ou plus communément la Lancha. C'est une petite embarcation en polystère, à fond plat, coque planante adapté à l'archipel. 20-22 pieds est une longueur raisonnable, de préférence avec une console centrale, cela vous rappellera la conduite d'une voiture, et c'est moins fatiguant au niveau position de conduite. Préférez une lancha avec des francs bords assez élevés pour éviter le clapot formé de rentrer par dessus bord, surtout si vous chargez un peu. Le choix du moteur n'est pas à négliger. 2 temps, plus nerveux et simple d'entretien, ou 4 temps, injection électronique aujourd'hui, plus silencieux et surtout plus économique, environ 40 % de moins de consommation qu'un 2 temps. Soit une occasion ressente, ou alors du neuf est préférable pour partir tranquille. 70 à 90 cv est une bonne puissance sur une lancha de 20 pieds. Un bimini est primordial pour se protéger du soleil, et accessoirement de la pluie, encore mieux, un par brise et une capote afin d'optimiser l’abri des intempéries. Voilà, vous avez trouvé le bateau de vos rêves.
Abri bateau
A présent, comme la voiture, vous voulez en prendre soin, alors un abri bateau devient nécessaire. D'autant plus que le soleil est violent à 9 degrés Nord. Il cuit tout, mais surtout, Bocas est parfois sujet à des pluies abondantes, et la houle peut entrer pas le tableau arrière.. Et là, ce peut être la catastrophe, car votre bateau se remplie d'eau pendant la nuit, la pompe, si il y en a une, fonctionne ou pas, et au petit matin, vous avez la surprise de retrouver le bateau coulé! Pas bon pour le moteur 4 temps tout neuf que vous venez d'acquérir. Donc, garage à bateau, très conseillé pour dormir sur vos deux oreilles. Le mieux encore, serait d'avoir un système de levage électrique qui vous permet ainsi de garder la coque toujours propres des coquillages et autres algues qui se développent, et diminue de cette manière les performances de votre bateau.(vitesse et consommation).
Permis bateau
Pour Conduire cette embarcation, il vous faut passer un Permis. Le côtier ou hauturier Français n'est pas valable au Panama. Bon, le permis Panaméen est une grosse rigolade, un enfant de 10 serait capable de l'obtenir. Donc ne soyez pas inquiet, mais il en coûte surtout 180 $. Et oui, vous aurez compris pourquoi il est obligatoire, surtout que le prix n'est pas le même pour les étrangers et les Panaméens. Ainsi une fois votre permis en poche, vous serez tranquille, avec les autorités locales, que l'on voit rarement sur l'eau. Il y a plusieurs cessions par an, il suffit de s'inscrire, et vous pourrez malgré tout conduire votre embarcation, et passer votre brevet de conduite lorsque une cession se présentera.
Gilet de sauvetage
Le gilet de sauvetage est obligatoire, alors il faut faire au moins semblant de le mettre à l'approche des «agglomérations»! Il peut aider aussi fortement en cas de naufrage, nous avons déjà vu hélas.
Voiture
Une voiture peut être intéressante sur le continent pour aller faire les courses et se promener. Il est possible de la laisser sur des parking gardés.
Ordures ménagères
Les Ordures Ménagères, alors là, c'est un peu compliqué, d'autant plus que vous êtes venu ici avec des idées écolos, bien sur. Je vous rassure, tout comme la fourgonnette jaune "La Poste" ne passera pas vous déposer les petites factures dans votre boite aux lettres, car le facteur n'existent pas, le camion éboueur ne passera pas plus à votre ponton de stationnement à lancha. Alors système D. Et c'est là que je fais un appelle, il nous faut un entrepreneur innovant pour s'attaquer à ce secteur déchets. Bon, les végétaux trouvent bien évidemment leur place pour le composte, facile. Les petits plastiques, cartons et papiers sont brûlés sur la finca (ou ferme), les gros plastiques, verres et fers, sont acheminés sur le continent en lancha, puis déposés comme on peut, et ramassés par un camion. Avec des bouteilles plastiques, il se construit des maisons, et oui, elles servent de matière isolante, phonique et liante, mélangées à du ciment et conditionnées en murs. c'est pas génial!
La grande question du solaire
Pour un bon bricoleur, ce n'est pas si compliqué que ça. Voyons un peu. Pour une habitation individuelle normale, 4000 w de panneaux solaire vous donnera un très bon confort d'énergie électrique. Une grande règle à respecter. Si vous prévoyez par exemple 4000 w de panneaux, n'installez pas plus de 2000 ampères de batteries. Lorsque vous avez une couverture nuageuse assez fréquente, ou des périodes pluvieuses prolongées, en ayant plus de la moitié en ampérage de batteries par apport au solaire, vos batteries ne se chargerons pas convenablement, ainsi votre capital charge va en prendre un coup et patatras, à plat! Evidemment, le groupe générateur remontera tout ça, mais c'est bruyant, et pas l'idéal. Pour les sections câblages, on trouve sur internet un tableau de correspondance, des schémas de montage, et bien d'autres informations. Un système en 24 ou 48 volts est recommandé pour des puissances un peu élevées, cela permet de réduire les sections câble. Le matériel peut être commandé aux US et expédié par container directement à Bocas, facile. Panneaux, régulateur MPPT, convertisseur, du câble, coupe circuit, et ça roule.
Les batteries
Des batteries, bien sur sont nécessaires. Deux solutions: des batteries de qualités, mais qui restent chères, même si les prix baissent, ou alors, des batteries plus économiques dont on pourra vous communiquer des infos pour en trouver, beaucoup moins chères, et qui dure moins longtemps aussi. mais par expérience, si ces batteries sont bien gérées, il s'avère qu'elles peuvent avoir une durée de vie très satisfaisante, ce qui les rendraient attractives en rapport prix durée de vie. Une immobilisation financière aussi moins élevée, alors c'est à réfléchir, surtout si votre budget d'investissement est limité. Si vous n'êtes pas bricoleur pour un sous, ça se complique. Il existe des installateurs qui pourrons vous faire le montage et vous conseiller. Nous vous mettrons en rapport gratuitement bien sur, si vous le souhaitez avec les personnes qui pourrons vous aider. Par ailleurs, les discutions de bon voisinage tournent souvent autour du technique, et autour d'un bon verre, évidemment!
Plaisanciers, à la recherche d'une île abrité en Caraïbes: Panama Bocas bien sur.
Bien des navigateurs au long cours ont le rêves un jours de prendre un "ris" (réduire la voilure), de se poser sur un petit lopin de terre et de garder leur compagnon de route à vue depuis la terrasse de la maison. Bien des marins cherchent aussi une zone abrité de tout cyclone si destructeur pour les voiliers, les maisons et les hommes. Nos îles de l'archipel offrent à la fois la parfaite protection recherchée, et la possibilité de s'installer, d'investir, d'acquérir une maison, un terrain, un bout d'île, un bout de mangrove, un bout de colline. Il sera possible de voir votre bateau se dandiner gentiment, bien abrité des aléas climatiques, dans une eau claire. Les prix sont encore abordables. Les conditions d'installation sont simples et rapides. L'archipel possèdes également trois marinas principales, le port à sec d'Almirante pour les monocoques, et des connections pour obtenir du matériel d'entretien. Alors vous aussi, comme nous, vous tomberez amoureux certainement de ce lieu pas comme les autres, ou un air de liberté souffle encore, de grande tranquillité, et proche de la nature. C'est ainsi que L'archipel peut répondre à une attente, et à cette liberté de mouvement que vous avez eu au large. C'est en tous cas ce que Nathy Realty et Nathy Lodge a pu retrouver ou trouvé tout simplement en s'installant ici. La liberté et la nature sont précieuses.
Construire pour vivre au Panama, facile.
Au Panama, il n'y a pas de plan d'occupation des sols. Ce qui fait que vous pouvez construire pour ainsi dire où vous le souhaitez. Bien sur, vous devez déposer un permis de construire avec un plan d'architecte établit au Panama. Le constructeur ou l'architecte pourra déposer le permis auprès des administrations compétentes, et obtenir ainsi tous les tampons nécessaires afin de démarrer la construction. Nathyrealty vous mettra en relation, avec un architecte, de même avec un constructeur. Il existe des entreprises efficaces, ayant la logistique pour les îles, connaissant bien le terrain, et les eaux de l'archipel. Ils travaillent vite, sont nombreux sur le chantier, et possèdent tous les corps de métier. Ils sont habitués aux conditions tropicales. Alors ne vous faite pas une montagne d'envisager une construction, vous obtiendrez de cette manière la maison de vos rêves exotiques. On peut compter entre 500 et 900 $ le m2. il faudra prévoir en plus le système solaire, si vous n'avez pas le service de la ville.
Quel type de bois utiliser?
Il faut savoir qu'une construction bois demande 80 fois moins d'énergie fossile qu'une construction béton. Mais la construction bois par ailleurs contribue à la déforestation. Les bois précieux du Panama tel que le Nispéro, l'Almendro, Zappatero et autres deviennent de plus en plus rares. On parle d’ailleurs d'interdire leur emploie d'ici quelques années. Les coupes sont réglementés déjà actuellement.
Le pin traité
Il y a une alternative à nos yeux, que nous avons employé pour la construction de Nathy Lodge . Il s'agit en effet du pin traité. Les plantations s'intègre dans une gestion de foret. Ces bois n'ont pas la résistance mécanique du Nispéro par exemple. Mais son traitement chimique permet de cette manière une parfaite résistance aux termites, principal ravageur des bois. Il convient d'éviter le pin traité aux expositions des intempéries car il ne résiste pas très bien à la pluie et soleil. C'est pour cela qu'il est toujours conseillé de couvrir les terrasses, pour d'abord apporter ombrage et fraîcheur à la maison, mais pour éviter aussi qu'elles ne s’abîment rapidement. Les bois sont calibrés, rectilignes, facile d'emploi, et généralement disponibles. Attention ils sont très souvent encore verts à leur arrivée sur l'archipel. Il convient donc de les faire sécher en particulier pour les planchers et bardages, car en séchant ils se rétracteront et perdront par la suite de leur calibre créant ainsi des espaces. Le coût est similaire à celui d'un bois locale, qui bien qu'il soit exploité sur place, ne revient pas beaucoup moins cher qu'un pin traité importé des US où du Nicaragua. Et au moins vous contribuez à la préservation forestière locale.
Droit de Possession (DDP), comment ça marche?
Ici, à Bocas del Toro, beaucoup de propriétés sont en droit de possession. Cela veut dire que l'état est propriétaire du terrain. Vous avez un usufruit du terrain reconnu avec des documents administratifs enregistrés. C'est à vie, monnayable et transmissible. Ces terres d'état, inoccupées au départ, ont été investi un jour par une personne qui s'est installée dessus, l'a clôturé et entretenue. Puis au bout de plusieurs années, il a revendiqué la parcelle et l'a faite enregistrer à son nom ou au nom d'une société, arpenté et mesurée. Des documents officiels sont ensuite de cette manière délivrés par l'administration. Le droit de possession est officiel. Mais comme c'est une terre d'état, il en résulte aucun impôt de prélevé. Le gouvernement à mis en place une série de lois afin de faciliter les titres de ces terres. Donc, avec l'aide d'un avocat ou par vos propres moyens, il est possible de titrer les DDP.
Obtention d'un titre.
Pour obtenir un titre, plusieurs inspections sont réalisées, ainsi qu'un arpentage. Il faut compter 2 ans de délais. L'aide d'un avocat est nécessaire, mais peut se réaliser aussi de manière autonome. Par exemple, 2 ha à titrer sur le continent coûterait environ 6000 $, avec les frais d'avocat. C'est variable d'un avocat à l'autre, la superficie du terrain et son emplacement.

Recommandations

Attention, acquérir un droit de possession n'ayant aucun documents officiels peut être dangereux. Il doit être toujours occupé par son propriétaire, et entretenu régulièrement. Ne pas installer un gardien en permanence, au bout de 5 à 10 ans, il pourrait revendiquer l'espace qu'il occupe, avec des difficultés à l'expulser. Un DDP ayant tous les documents administratifs, reconnu depuis au moins 10 ans, occupé par son propriétaire régulièrement ne présente ainsi aucun problème.
Concession maritime
La Concession Maritime, c'est différent, il s'agit d'une location d'un espace maritime, nécessaire pour une activité commerciale sur l'eau (hôtel par exemple). Vous avez un bail avec l'état à durée déterminée, renouvelable, vous payez une redevance.
Titre de propriété
Le Titre, c'est exactement comme en France, aux US ou ailleurs, et vous payez un impôt foncier.
Droit de succession
Il n'existe pas de droit de succession au Panama, ce qui est tout de même une excellente nouvelle pour protéger son patrimoine, d'une génération à l'autre. Vous pouvez constituer un testament enregistré devant notaire. L'administration Panaméenne exécutera ce testament le jour venu. Il y a aussi une solution juridique très intéressante afin d'organiser cette succession. Il s'agit en effet de constituer une Fondation. Attention, ce n'est pas le même type de fondation que l'on connait pour des actions de bienfaisances par exemple. Cette fondation est tout simplement une société, qui à la possibilité de regrouper d'autres sociétés type Sociétés Anonymes. Tout d'abord cette Fondation est un véritable bouclier juridique. Elle est très difficile à percer, et protège par conséquent tous vos investissements que vous aurez mis à l'intérieur. Mais l'autre avantage d'une fondation, est que vous pouvez organiser votre succession comme bon vous semble au seing de la fondation, sans que personne n'est un droit de regard, y compris l'administration. Les dispositions "testamentaires" seront prises par le dirigeant de la fondation, qui seront tout simplement ensuite exécutés par l'avocat retenu, en charge du dossier. Ainsi les biens seront transférés aux héritiers selon les instructions données, sans droit de successions, et sans que les biens ne soient gelés. Les avocats partenaires de Nathyrealty pourront vous conseiller et constituer cette fondation.
Un Hôpital arrive
Un nouvel hôpital est en construction financé par Taiwan, pays ami de longue date avec le Panama, à hauteur d'un financement de 22 millions de dollars. La population locale aura accès à des soins de qualités et plus étendus dans des locaux neufs, mais il va être aussi rassurant, pour les expatriés, installés et avenir, qui ont l'habitude d'un standard de soin élevé, de bénéficier d'une structure médicale d'un niveau supérieur. Cet hôpital va donner à coup sur un essor économique si l'on considère le personnel dirigeant, médical et d'entretien de l'établissement qui va devoir se loger et consommer sur l'île. Etablissement à consommer le plus rarement possible évidemment!
L'électricité arrive sur Bocas
Un câble électrique sous marin arrive afin d'alimenter la ville de Bocas. Actuellement, le courant est produit par des groupes électrogène au gas-oil. La central qui était autrefois installée dans la ville à été déplacé à l’extérieur il y à 3 ans environ. Cette central devra rester opérationnel en cas de défaillance du nouveau réseau en provenance du continent. Cette nouvelle ligne sera en service prochainement, permettant ainsi une alimentation en énergie électrique plus efficace et plus puissante. Bocas est promu à un développement certain aux vues des ces infrastructures nouvelles.
Un nouvel aéroport
Il est prévu que l'aéroport actuel doit être déplacé. En effet, les avions passent au dessus de la ville pour le décollage et atterrissage. Une nouvelle piste devrait être construite prochainement au nord de l'île, sur Boca del Drago. Par ailleurs, cette piste devrait accueillir des courriers internationaux en provenance des US. Encore une facteur d’expansion de Isla Colon et de l'archipel. Air Panama qui a le monopole sur la destination de Bocas, Copa Airline pourrait se positionner en concurrence.
Pourquoi investir à Bocas, Panama?

Bocas del Toro est un archipel à l'ouest du Panama en mer des Caraïbes, frontalier du Costa Rica. Composé de 9 îles principales, de multiples îlots et de méandres de mangrove, Bocas del Toro est un lieu de caractère à découvrir absolument.